lundi 18 mars 2019

l'événement d'avril !

 photo Dan Ramaen

Disons-le tout de suite, un concert avec François Jeanneau ce n’est pas rien. Certains se souviendront sans doute l’avoir entendu dans les Arènes de Nîmes à l’époque du festival. Saxophoniste soprano de référence du jazz en France depuis des années, sa longue carrière le place aux côtés d’autres célébrités comme Daniel Humair, Henri Texier, Michel Portal, Jacques Di Donato, Jean-Louis Chautemps…Impossible de citer tous les musiciens avec lesquels il a collaboré. Toute une génération qui frayait dans les années 70 le chemin de voies musicales nouvelles poussée par la révolution qui s’opérait dans le jazz américain. Il est l’un des premiers à jouer cette musique nouvelle en France en participant à Enfin ! de Jeff Gilson (1962/1963) et à Free jazz de François Tusques (1965). Peut-être « visionnaire », il enregistre ensuite en tant que leader son premier album, Une bien curieuse planète avec Michel Graillier, Jean-François Jenny Clark et Aldo Romano en 1975. Fort de son expérience et de son talent, c’est à lui qu’est confiée la première édition de l’ONJ (Orchestre National de Jazz) en 1986 dans lequel on trouve par exemple les alors bien jeunes : Eric Barret, Marc Ducret, François Chassagnite, Andy Emler, Michel Benita…Ses activités se multiplient : il devient le premier chef du département Jazz et Musiques improvisées au CNSM, poste qu’il occupe jusqu’en 2000 d’où émergera une nouvelle génération de jeunes musiciens de talent. Il participe aussi à l’élaboration d’un nouveau langage musical : le Soundpainting après sa rencontre avec Walter Thompson en 1999. Il est bien sûr présent aux 30 ans de l’ONJ le 2 septembre 2016 lors d’un grand concert réunissant tous ses directeurs depuis sa création à la Cité de la Musique. Quant à la discographie qui commence avec Triangle en 1970 elle est immense.
Nous avons déjà reçu François Jeanneau à deux reprises avec des formations différentes. Pour cette séance, il est entouré par le batteur Joël Allouche dont nous connaissons bien le jeu subtil et efficace et le jeune pianiste Rémi Ploton que nous avions découvert avec bonheur grâce au quintet de Joël Allouche pour le magnifique Hommage à Tony Williams. Ce sont donc des musiciens de trois générations différentes qui vont se retrouver pour une musique comme toujours de haut niveau. Ravi de ses deux passages précédents avec Le Jazz Est Là, François Jeanneau à 83 ans n’hésite pas à faire un aller-retour pour nous honorer de sa venue. Une occasion unique donc de l’entendre dans le sud que nous souhaitons bien sûr partager avec le plus grand nombre.
Patrice Goujon pour Le Jazz Est Là 18 mars 2019

lundi 28 janvier 2019

Le Jazz Est Là vous souhaite la meilleure année possible !



DUO RENE BOTTLANG/LOUIS SCLAVIS : UN EVENEMENT !
La venue de ces deux musiciens dont nous apprécions la musique de longue date est bien sûr un vrai bonheur que nous souhaitons partager avec le plus grand nombre et remercions-les d’emblée de venir se produire pour notre association. Encore une fois, c’est une soirée ô combien chaleureuse et remplit d’émotion qui s’annonce. Le Jazz Est Là a reçu à plusieurs reprises le pianiste comme par exemple en duo avec le vibraphoniste Bernard Jean, avec le contrebassiste Andy Mc Kee, en duo avec le violoniste Hugo Piris ou encore, souvenons-nous, l’an passé avec l’immense contrebassiste Barre Phillips. Chacun de ces rendez-vous furent de grands moments. Rappelons que son parcours l’amène à enregistrer en duo avec Charlie Haden et aussi avec Mal Waldron. Si, comme pour tous les musiciens il y a des influences, comme ici celles de Monk ou de Waldron et de bien d’autres, René Bottlang développe un style très personnel qui s’affiche dans son jeu hors du commun.
Louis Sclavis a une carrière qui l’a placé aux côtés de nombreux musiciens des plus talentueux et aventuriers de la scène française de jazz. Il débute avec le célèbre Workshop de Lyon ville dont il est originaire. On connaît bien sûr cette longue collaboration avec Henri Texier comme par exemple avec le célèbre « Carnet de Route » 1995 avec Aldo Romano et la « Suite Africaine » 1998 qui a donné lieu à un troisième volet. Mais sa discographie et ses concerts lui font côtoyer multitude de musiciens de l’avant-garde de France et d’ailleurs. Citons pour exemple de récents concerts où il était entouré de Glenn Ferris, Simon Goubert, Steve Potts, Darryl Hall, François Ripoche, Geoffroy Tamisier…. Impossible de tout citer.
Inutile de dire que nous attendons avec impatience cette soirée que nous rêvions d’organiser depuis un certain temps et pour laquelle nous espérons trouver un public le plus nombreux possible.


Patrice Goujon pour Le Jazz Est Là



lundi 19 novembre 2018

Exposition JAZZ Ton van Meesche à la Galerie 15 Alès de 22 novembre au 1 décembre

Ton van Meesche, aquarelliste international , bénévole et bloggeur du Jazz Est Là a le grand plaisir de vous inviter pour son exposition à la Galerie 15, rue Edgar Quinet, 30100 Alès 

Le thème de l'exposition est:  JAZZ    NEW-YORK    ROUTE 66

L'exposition sera visible de 22 novembre au 1 décembre  pendant l'après-midi de 14h au 19h

Le vernissage sera le jeudi 29 novembre à partir de 18h 

Exposition unique dans la région ; venez nombreux  avec vos amis 


Avec le soutien de l'association Le Jazz Est Là 

jeudi 23 août 2018

Deux nouveaux albums de Futura et Marge: Michel Fernandez Quartet et Sophia Domancich

La disparition en 2017 de notre ami Gérard Terronès producteur du label Futura et Marge a bien sûr fortement perturbé la distribution de plusieurs de ses dernières productions. Nous avions bien sûr parlé du CD de Sylvia Howard sorti en 2017 enregistré lors de notre concert de septembre 2016. Nous souhaitons attirer votre attention sur deux autres albums  : "Brazza Cry" de Michel Fernandez, musicien dont la formation nous a ravis dans l'année et "Alice's Evidence" de Sophia Domancich dont nous avons pu apprécier le jeu en septembre 2017 ("Echos d'Henry Cow") entourée dans cet album de deux musiciennes que nous avons déjà reçues : Géraldine Laurent et Hélène Labarrière (avec les magnifiques Ray Anderson trombone et Nasheet Waits batterie). Deux enregistrements remarquables qui ne peuvent que ravir nos "habitués".


           Si vous souhaitez commander ces albums, n'hésitez pas à contacter Le Jazz Est Là, nous pourrons vous les faire parvenir.       lejazz.estla7@gmail.com




L'aquarelliste Ton van Meesche inspiré par "Attica Blues" et...... Shepp !

Vendredi 20 juillet 2018 dans les Carrières de Junas:  
ATTICA BLUES BIG BAND, une soirée pendant le Festival Jazz à Junas avec Archie Shepp!

Patrice Goujon était inspiré pour écrire un très bel article autour de ATTICA BLUES et le chanteur  Joe Lee Wilson à lire sur notre page Articles 

Ton van Meesche,  bénévole au Jazz Est Là et Jazz à Junas, mais aussi aquarelliste  internationale était inspiré  en couleurs et texte par ATTICA BLUES,  un poème écrit par Archie Shepp et Beaver Harris 


Quelques autres aquarelles autour d'Archie Shepp ( texte avec sa permission)  par Ton van Meesche  en dessous:



site: www.tonjazz.eu